Ulcère du cheval : définition et traitement

ulcère cheval

Si l’on a diagnostiqué un ulcère d’estomac chez votre cheval, vous êtes peut-être inquiet. Mais quel est le meilleur traitement contre les ulcères pour les chevaux ? Découvrons-le ensemble !

Qu’est-ce qu’un ulcère chez le cheval ?

Les ulcères chez les chevaux sont souvent appelés ulcères gastriques. Mais le nom correct est le syndrome de l’ulcère gastrique équin qui est une affection courante chez les chevaux domestiques, en particulier les chevaux de course.

La partie inférieure de l’estomac n’est pas affectée par les sucs digestifs acides, mais la partie supérieure est plus sensible. Ce qui signifie que des ulcères gastriques peuvent se former en cas de production excessive d’acide ou si les sucs gastriques restent bloqués dans la partie supérieure de la muqueuse de l’estomac.

Avant de recourir à des médicaments, la prise de complément alimentaire cheval comme Arbalou Phyto Gastroprotect est recommandée. Il s’agit d’un mélange de plantes qui peut traiter efficacement la sensibilité gastrique chez les chevaux. Le supplément Arbalou Phyto Gastroprotect est efficace pour traiter l’ulcère du cheval en contribuant au confort gastrique de l’animal et à son bien-être.

Pourquoi les chevaux ont-ils des ulcères ?

Les ulcères gastriques sont plus fréquents chez les chevaux qui font régulièrement de l’exercice. En effet, l’exercice déclenche la sécrétion d’acide gastrique et réduit le flux sanguin vers le tube digestif. L’exercice expose également la partie supérieure sensible de la muqueuse gastrique aux sucs digestifs acides.

En outre, les chevaux de sport ont un régime alimentaire complètement différent de celui des chevaux sauvages. Leur estomac est relativement petit et leur système digestif est adapté à une alimentation continue pendant de longues périodes de la journée. Les chevaux élevés en pâturage mangent de l’herbe pendant environ 16 heures par jour et leur estomac produit constamment de l’acide pour digérer l’herbe.

Les chevaux de sport ont besoin de plus d’énergie pour digérer la quantité d’exercice qu’ils font en une journée, c’est pourquoi ils sont généralement nourris avec de petites quantités d’aliments à haute teneur énergétique. Les chevaux de sport mangent du foin ou de l’herbe, mais à des heures différentes de celles des chevaux de pâturage. Ils sont également nourris plusieurs fois avec des aliments à base de céréales, ce qui augmente également le risque d’ulcères.

Cette méthode de gestion peut faire en sorte que l’estomac reste vide pendant de longues périodes. Étant donné que les aliments neutralisent l’acide gastrique, un estomac vide augmente l’acide gastrique, ce qui accroît le risque d’ulcères.

D’autres facteurs augmentent la probabilité d’apparition d’ulcères chez les chevaux, notamment des modes de vie stressants tels que la stabulation de longue durée et les transports fréquents. L’utilisation prolongée d’anti-inflammatoires non stéroïdiens peut également augmenter le risque d’ulcères en réduisant le mucus protecteur qui recouvre l’estomac.

Le meilleur médicament pour traiter les ulcères chez les chevaux

Actuellement, le seul médicament contre les ulcères dont l’utilisation est approuvée chez les chevaux est l’oméprazole. L’oméprazole est administré par voie orale sous forme de pâte aux chevaux pendant au moins un mois, puis la gravité de l’ulcère d’estomac est réévaluée. L’oméprazole est très efficace pour traiter les ulcères équins, mais il est coûteux.

Même traités à l’oméprazole, les ulcères sont susceptibles de réapparaître si la prise en charge du cheval ne change pas. D’où l’intérêt de proposer un traitement naturel avec un complément alimentaire tel qu’Arbalou Phyto Gastroprotect.

Il est important de se rappeler que les ulcères gastriques chez les chevaux sont un problème induit par l’homme. Les chevaux sauvages ne souffrent pas d’ulcères gastriques. Ceci étant dit, nous devons faire des changements pour ramener nos chevaux à un mode de vie naturel autant que possible.